APF Entreprises débarque sur vos écrans avec deux webséries  !

Dans le cadre du développement de la notoriété du réseau entreprises d’APF France handicap, le pôle MarCom (Marketing-Communication) d’APF Entreprises travaille à la création de contenus de marque, qui expriment à la fois le positionnement, les valeurs et la vision du réseau avec ce double objectif d’incarner les sujets du réseau en proposant un format engageant.  

Qu’appelez-vous «  websérie  »  ? 

Les Pépites: Une websérie, c’est avant tout une série vidéos publiée sur le web, via des plateformes de réseaux sociaux comme Youtube, Instagram et tous les autres.

Made Inclusif : On est sur une suite d’épisodes dans lesquels on peut suivre une aventure, une série de découvertes.  

Parlez-nous du nom de ces concepts ? 

Les Pépites : Au départ on voulait s’appeler « les héros anonymes » parce que pendant le premier confinement nous souhaitions valoriser les collaborateurs qui se sont mobilisées pendant la crise Covid-19 et qu’on ne voyait pas. En étendant la réflexion, nous avons cherché à libérer la parole des collaborateurs, qu’ils soient salariés, valides ou en situation de handicap et les usagers, d’EA et d’ESAT. L’idée c’est de sublimer les collaborateurs, qu’ils racontent leurs histoires et touchent d’autres personnes éloignées de l’emploi. Au final on s’est rendu compte que c’était assez restreint et on a repensé à la directrice adjointe de 3i Concept qui a coutume de dire « qu’on fait des pépites ». Quand on y pense, une pépite est un morceau de choix, un élément précieux et c’est ce qui ressort de nos collaborateurs. 

Made Inclusif : Alors, le Made Inclusif, copyright notre directeur des opérations (rires), peut sonner comme un anglicisme et on peut penser que c’est un modèle américain, mais pas du tout ! C’est le Made In France mais avec la petite touche d’APF Entreprises qu’est l’inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap. Cette websérie met en avant les activités du réseau et le but c’est vraiment de montrer tout ce que les personnes en situation de handicap peuvent faire et de sortir des clichés du travail à la chaîne et des activités qui ne sont pas forcément valorisées.  Bien sûr ces activités sont incarnées par des personnes qui travaillent dans les entreprises adaptées et les établissements et service d’aide par le travail car sans elles le réseau n’existe pas.  On y aborde des thématiques transverses, on part dans plusieurs régions, dans plusieurs établissements, par exemple à l’EA de Calais qui fabrique un hôtel à insectes dans son atelier menuiserie ou encore à l’ESAT d’Echirolles où ils tiennent un restaurant qui fait des plats succulents. 

Un mot sur le format de vidéo choisi  ?  

Les Pépites : Le face caméra est un format très utilisé pour les interviews et on trouvait cela plus intéressant de se focaliser sur le collaborateur et ce qu’il raconte. On filme au téléphone pour renforcer la proximité et être au plus près de l’interviewé, pour que ce soit plus familier. Il y a un côté intimiste dans cette démarche. Chaque épisode met en avant un collaborateur qui va commenter son activité, l’établissement ou il travaille, son rapport avec le travail et l’emploi. On est sur une sortie bimensuelle toutes les deux semaines jusqu’en juillet pour un total de 12 épisodes sur la première saison.  

Made Inclusif : De notre côté on est sur un format d’interview avec des images d’illustrations. L’interview permet de mettre un nom sur un visage, une activité et de valoriser aussi les collaborateurs du réseau. Les images sont là pour raconter et faire vivre les activités qui sont plus faciles à visualiser. Ça permet aussi aux spectateurs de la websérie de pouvoir se projeter dans l’établissement dans lequel on vient filmer, d’y percevoir l’énergie sans s’y être rendu. Nous partons sur un épisode tous les mois pour un total de 8 épisodes sur la première saison accompagnés de spots publicitaires.

Et comment les interviewés vivent-ils cette expérience  ?  

Les Pépites : Il y a eu énormément d’engouement. Quand on rencontre directement les personnes, elles se sentent écoutées, concernées et valorisées. Le fait de travailler dans une entreprise adaptée ou un ESAT, leur offre un cadre dans lequel ils se sentent déjà inclus. En apportant cette touche de valorisation par ce programme vidéos, de savoir que ce sera diffusé en externe, que d’autres personnes vont tomber là-dessus, les collaborateurs apprécient beaucoup. D’ailleurs ils sont très impatients de voir les épisodes finalisés. Par exemple en déplacement à l’ESAT d’Echirolles ou n’avons pas (encore) tourné d’épisodes, on nous a parlé de la websérie. On espère que ça va continuer à sa propager dans le réseau.  

Made Inclusif : Les personnes qui nous accueillent sont vraiment très contentes de recevoir les équipes de la direction nationale dans leurs locaux. Elles sont aussi très contentes de pouvoir montrer leur savoir-faire et de montrer qu’elles sont compétentes comme tout le monde et qu’elles ont aussi un impact sur la société. Les interviewés sont plutôt à l’aise vu qu’on tourne avec un téléphone portable, il y a moins de pression que d’arriver avec une grosse caméra, ça permet de les mettre en confiance plus facilement.

Ces programmes contribuent-ils à changer de regard ? 

Les Pépites : On veut d’abord mettre en avant le réseau par les personnes qui le constituent, donc les collaborateurs, et libérer leur parole. La deuxième ambition, c’est de briser les préjugés liés aux EA et aux ESAT et plus généralement aux personnes en situation de handicap dans l’emploi. On sait qu’il y a beaucoup de préjugés sur les établissements du secteur adapté et protégé et cela nous permet de montrer, au travers des collaborateurs, qu’il y existe des métiers et des expertises différentes.  Dans le cas des collaborateurs en situation de handicap qu’on interviewe, elles se montrent très motivantes. Souvent ce sont des personnes qui ont déjà travaillées dans le milieu ordinaire « classique » et qui expliquent qu’évoluer en EA ou en ESAT les ont aidés à s’épanouir sur le plan personnel et professionnel. On espère que cela va motiver les personnes qui ont peur de retourner vers l’emploi. En montrant que des salariés s’épanouissent dans leur travail chez APF Entreprises, ça pourrait peut-être motiver ces personnes éloignées de l’emploi à venir aussi chez nous pour un projet qui leur correspondrait. Le programme illustre notre mission qui est l’inclusion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap. 

Made Inclusif : Cela permet de valoriser les innovations et les activités de haute technicité que les personnes en situation de handicap peuvent exercer. On a souvent le cliché de la personne en situation de handicap très limitée professionnellement alors le fait de montrer que des activités innovantes peuvent être exercées par dernières, cela permet aussi de les valoriser ainsi que leur savoir-faire. Chez APF Entreprises, à chaque fois que nous sommes allés dans les établissements du réseau, les personnes étaient très contentes de nous accueillir, d’être dans la structure et de travailler sur les activités qu’elles exercent.

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et restez connectés  pour découvrir les épisodes !

Laisser un commentaire