Achats durables et réforme des ESAT au programme des établissements franciliens d’APF Entreprises !

Les établissements franciliens du réseau entreprises d’APF France handicap ont accueillis deux grands temps forts en ce mois de mars. Le lancement du Plan National des Achats Durables et le Plan National de transformation des ESAT.

Retour sur ces deux temps forts !

Mardi 15 mars – Lancement du Plan National des Achats Durables (2022 – 2025)

Depuis les années 2000, la France élabore un Plan national d’action pour les achats publics durables. Ce plan entend accompagner tous les acheteurs, tant publics que privés, mais également l’ensemble des acteurs de de la chaine de l’achat, qu’il s’agisse d’élus, de décideurs, d’opérateurs économiques, dans cette transformation nécessaire et renforcer l’accès à une offre inclusive et environnementale. Elle vise à faire levier au bénéfice de la transition vers une économie plus verte, sociale et solidaire et d’un tissu économique local renforcé. Le Plan comprend deux objectifs : atteindre, d’ici 2025, 100% des contrats de la commande publique notifiés avec au moins une considération environnementale et 30% avec une considération sociale.

Pour présenter les grandes lignes du plan 2022 – 2025 et les prochaines actions engagées, Thibault Guilluy, Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises (Ministère du Travail) et Thomas Lesueur, Commissaire Général au développement durable (Ministère de la Transition écologique), se sont rendus le mardi 15 mars au sein de l’entreprise adaptée de Noisy le Sec qui emploie 240 collaborateurs dont 70% en situation de handicap. Spécialisée dans des activités regroupant le service après-ventes de produits électroniques, la logistique, le numérique, des prestations de services directement chez des clients de la région francilienne et le textile, l’entreprise s’est également engagée dans la production de masques au démarrage de la crise sanitaire, développant aujourd’hui une véritable force de confection, grâce à son équipement technologique qui va permettre de participer au mouvement de relocalisation de l’industrie textile. 

Cette visite a permis de préfigurer des impacts positifs que la politique d’achat durable pourra amener sur les territoires, sur les plans tout à la fois environnemental, social et économique.

« Notre avenir et notre développement passe indubitablement par un lien fort avec le développement des achats durables, et nous aurons besoin de l’État pour nous accompagner dans nos investissements productifs et plus particulièrement dans notre capacité à renforcer notre stratégie d’innovation, au service de l’emploi des personnes en situation de handicap. » explique Serge Widawski, Directeur général d’APF France handicap.

Jeudi 17 mars – Présentation du Plan National de transformation des ESAT

Faire tomber les barrières, ouvrir le champ des possibles et faire monter en compétences !

Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des Personnes Handicapées, s’est rendue à l’ESAT Les Saules d’Orly afin de présenter les 31 mesures du plan de transformation des ESAT, fruit d’une co-construction de l’ensemble des parties prenantes.

Début 2021, la secrétaire d’Etat a lancé une grande concertation sur l’évolution des ESAT, concertation à laquelle a pris part une centaine de parties prenantes, professionnels du secteur et personnes en situation de handicap, en se mobilisant et s’impliquant activement dans 5 groupes de travail thématiques dédiés à la conception de la feuille de route de transformation des ESAT.

Ce plan global constitue les orientations pour les années à venir du modèle attendu des ESAT. L’enjeu est néanmoins d’impulser une nouvelle dynamique en confortant la mission des ESAT d’accompagnement des personnes dans une trajectoire professionnelle. Cette démarche de transformation s’inscrit dans la continuité du rapport de l’IGAS, publié fin 2019, sur les ESAT.

Selon Sophie Cluzel, « Nous devons garantir à chaque personne en situation de handicap la possibilité d’engager un parcours professionnel, qu’il soit en ESAT, en entreprise adaptée (EA) ou en milieu ordinaire. Ce plan global est très concret et transformateur à de nombreux égards : équilibré, répondant aux attentes des personnes, ambitieux et créant le consensus des organisations gestionnaires qui nous ont fait part de leur satisfaction, quant aux principes et objectifs posés. Nous portons désormais une responsabilité collective avec le secteur : celle de faire aboutir sur le terrain nos engagements communs partagés, afin que les établissements se les approprient et les mettent en œuvre au bénéfice des personnes ».

Entre prise de paroles d’institutionnels, de partenaires et d’usagers, premiers bénéficiaires de ce dispositif, la matinée fut riche en échanges et en témoignages sur cette réforme qui vise à améliorer l’accompagnement individualisé vers un projet social et professionnel stable et durable.

« Ce qui nous touche particulièrement aujourd’hui c’est de voir se concrétiser un beau travail collectif dont je salue au passage quelques éminents contributeurs (l’UNAPEI, la fédération des APAJ, Handicat, le Réseau Gesat, Handeco, l’AGEFIPH) et plus particulièrement aux 100 personnes qui ont participé directement à la construction de ce plan. A souligner encore plus précisément la démarche méthodologique co construite avec les premiers intéressés que sont les chargés d’insertion professionnelle, les moniteurs d’ESAT mais surtout les personnes en situation de handicap » souligne Serge Widawski, Directeur général d’APF France handicap.

Laisser un commentaire