Les jeunes du foyer de Villeneuve-d’Ascq à la découverte des activités d’APF Entreprises Calais

En 2018, soit 7 ans après l’ouverture du foyer d’accueil de jour de Villeneuve-d’Ascq, l’activité « NUMERIK » regroupe les jeunes passionnés par l’informatique à l’initiative de Vincent KHENG, aide médico-psychologique au sein de l’établissement. A leurs débuts, ils ont démarré avec une feuille, un stylo et des dessins. Guidés par l’enthousiasme et la motivation, ils ont poursuivi leur passion en acquérant une imprimante 3D, qui aura lancé l’activité « paintball adapté » dans laquelle ils réparaient des lanceurs de paintball endommagés. Au fil du temps, les jeunes du groupe NUMERIK ont commencés à fabriquer des objets utiles dans leur vie de tous les jours. Aujourd’hui ils fabriquent des barrettes pour masques, avec une demande de plus en plus forte.

 

Une rencontre autour de l’impression 3D et de l’entraide

Sébastien Varoux, le directeur d’APF Entreprises Calais a accueilli les jeunes du foyer d’accueil le 05 octobre dernier. Deux étudiants ingénieurs de l’EILCO (l’Ecole d’Ingénieurs du Littoral-Côte-d’Opale), sont venus faire une présentation sur l’impression 3D. Une aubaine pour les jeunes du foyer d’accueil férus d’informatique. Paul BADEUILLE et Jimmy HOCHART ont abordé des thèmes comme les types d’impression, les matériaux utilisés, les différentes techniques et enfin les usages multiples de l’impression 3D. Les deux passionnés ont d’ailleurs créé un groupe Facebook « Entraide Imprimante 3D » qui regroupe aujourd’hui plus de 25.000 membres dans la communauté. On peut y trouver des petites astuces pour utiliser au mieux une imprimante 3D.

Après cette mise en bouche, les jeunes du groupes NUMERIK ont pu visiter les différents ateliers de l’entreprise adaptée et plus particulièrement les activités en lien avec le numérique. L’atelier mécano-soudure avec sa cintreuse de tubes à commandes numériques, la découpe laser et bien-sûr la fameuse imprimante 3D. Ils ont pu échanger avec quelques salariés de l’EA sur leur quotidien et leurs méthodes de travail. Ensuite, les étudiants, Vincent, Sébastien et le groupe NUMERIK se sont posés autour d’une table pour parler de leur future activité. Le collectif souhaite faire appel à une entreprise pour produire des barrettes de masque à plus grande échelle, et c’est sans hésiter que Sébastien VAROUX leur a proposé son aide, afin de favoriser leur développement.

« Cette journée a été riche en enseignements et en échanges. Ce qui m’a plu dans cette visite, c’est qu’on a pu partager avec des salariés d’une entreprise adaptée. On remarque que le projet prend bien, alors qu’on a démarré avec une feuille et un crayon, et là ça fait du bien de le concrétiser », explique Loïc, l’un des jeunes du groupe NUMERIK. Ce dernier repart le sourire aux lèvres, avec la confirmation que l’EA de Calais les soutiendra dans leur projet d’impression 3D de barrettes de masque. ​​​​​​​

L’entreprise adaptée spécialisée dans le domaine de la sous-traitance industrielle, développe plusieurs activités telles que l’assemblage électromécanique, le contrôle qualité, la menuiserie, la mécano-soudure, l’impression 3D, les prestations aux entreprises, le cintrage de tubes et la peinture industrielle entre autre. De nombreuses entreprises font confiance à l’EA et font appel à leurs services.

Le directeur, Sébastien VAROUX, présent depuis plus de 9 ans accorde une importance particulière à l’accompagnement professionnel et au bien-être de ses collaborateurs, mais également à l’efficacité et la qualité des prestations pour ses clients qui font confiance à l’EA de Calais en faisant appel à leurs services. Ce dernier nous rappelle également qu’APF Entreprises Calais a obtenu un des meilleurs résultats de l’enquête de satisfaction menée auprès des salariés pour mesurer le bien-être au travail dans le réseau d’APF Entreprises.

« Chaque salarié est différent et a la possibilité de développer ses propres compétences au sein de l’entreprise adaptée. Prenons le cas d’Alexandre par exemple. En l’observant, j’ai noté qu’il n’était pas vraiment épanoui sur le poste qu’il occupait auparavant. Après avoir longuement échangé avec lui, je me suis rendu compte qu’il aimait l’informatique. Nous lui avons proposé, en lien avec son projet professionnel, de suivre plusieurs formations autour des outils numériques… la modélisation et l’impression 3D, ainsi que la découpe et la gravure laser. Afin qu’il puisse faire un métier qu’il aime en travaillant dans ce nouvel atelier dédié à ces nouvelles activités numériques. », raconte Sébastien Varoux qui ne fait pas de différenciation entre les collaborateurs.

Résultat des courses, un salarié ravi et un professionnel plus épanoui. Comme nous l’explique Alexandre : « Cette décision m’a permis de retrouver le goût du travail. Aujourd’hui je travaille sur des métiers en lien avec le numérique, et c’est quelque chose que j’aime particulièrement ».

C’est dans cette dynamique d’accompagnement et d’entraide que le directeur et son équipe ont répondus présents pour accompagner les jeunes du Groupe NUMERIK pour la production de leur modèle de barrettes support de masques.

Cette journée riche en émotions et en savoirs aura permis à l’EA de Calais de faire découvrir ses différentes activités au Groupe NUMERIK, et ce dernier a quant à lui pu trouver des partenaires pour les aider à développer leur projet.

Ensemble, créons de la valeur sociale !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s